Chasseuse de la nuit, tome 4 : Creuser sa tombe

Couverture Chasseuse de la nuit, tome 4 : Creuser sa tombe

Titre : Chasseuse de la nuit, tome 4 : Creuser sa tombe

Auteur : Jeaniene Frost

Editeur : Milady

Prix :  7 €

Nombre de pages : 414

Quatrième de couverture : Cat Crawfield et Bones ont bien mérité quelques jours de vacances à Paris. Mais Cat se met à faire d’étranges cauchemars. Elle a des visions d’un vampire du nom de Gregor, un Maître plus puissant que Bones et qui semble avoir un lien avec son propre passé. Même si elle ne garde aucun souvenir de lui, Gregor la revendique comme sa femme et semble prêt à tout pour la récupérer. Seule Cat est capable de briser le lien qui la retient à lui. Elle devra faire appel à toute sa puissance pour terrasser le plus redoutable buveur de sang qu’elle ait jamais croisé … même si elle doit pour cela sacrifier ce qui lui est le plus cher et creuser ainsi sa propre tombe.

Mon passage préféré : 

– Hé, le pharaon des temps modernes, et si pour une fois vous laissiez tomber les bonnes manières et que vous vous exprimiez comme une personne du XXIe siècle ?

– Ca va chier, bouge-toi le cul, yo, répondit-il du tac au tac.

Mon avis : Cette série est toujours aussi addictive. Je suis fascinée par la capacité de Jeaniene Frost à inventer des noms tous plus originaux les uns que les autres pour ses personnages vampires. Le fait qu’ils choisissent tous un pseudonyme en fonction d’une part de leur personnalité ou de leur vie antérieure est excellent et parfois très drôle. Je pense que si je devais en choisir un pour moi, je m’appellerais Read. Dans ce nouvel épisode des aventures de Cat et Bones, la tension entre eux est à son comble. Chacun doit se remettre en question et faire des choix irrévocables. Ils sont tellement parfaits tous les deux. J’envie parfois leur couple, puis je me rappelle que j’ai la chance de vivre moi aussi ce bonheur et que leur passion a ce côté destructeur qui me serait insupportable. Mais c’est cette puissance destructrice qui fait qu’on ne peut se passer d’eux. Je suis particulièrement sensible à la relation qu’entretien Cat avec Vlad. Il est l’une des seules personnes à qui elle peut faire confiance et même si je ne comprend pas encore très bien pourquoi, il le lui rend bien. Je me pose quelques questions après lecture de ce tome quatre. D’abord, que se passe-t-il entre Don et Vlad ? A un moment, Don demande à Cat ce qu’il y a entre elle et l’Empaleur et ce dernier répond qu’elle pourrait lui retourner la question, mais la discussion ne va pas plus loin. Ensuite, Don est-il plus malade qu’il ne l’a laissé entendre ou cherchait-il simplement à cacher quelque chose d’autre quand Cat est retournée à la base ? J’ai quelques interrogations supplémentaires mais en parler ici reviendrait à vous divulguer trop de chose et je ne peux décemment pas vous priver du plaisir de découvrir cette histoire par vous même. Je sens que je vais regretter de m’être précipitée pour lire l’intégralité de la saga mais je ne peux résister ni au charme hypnotique de Bones, ni à la personnalité explosive de Cat. C’est parti pour le tome 5.

 Note : 19/20

Ce livre en un mot : Haletant

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques littéraires, La bibliothèque de Noémie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s