Le théorème du homard

Couverture Le Théorème du Homard

Titre : Le théorème du homard

Auteur : Graeme Simsion

Editeur : Nil

Prix : 20 €

Nombre de pages : 378 

Quatrième de couverture : Peut-on trouver une épouse sur mesure ? Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Epouse », il met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d’éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences. Et celles-ci son t nombreuses, car pour Don :

La femme idéale NE DOIT PAS :

  1. Fumer et boire
  2. Etre végétarienne et aimer la glace à l’abricot
  3. Se lever après 6 heures

Mais elle doit :

  1. Faire du sport
  2. Etre ponctuelle
  3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi

S’il y a bien une personne qui ne remplit aucun des critères établis, c’est Rosie Jarman, étudiante le jour et barmaid la nuit, dont la vie est aussi désordonnée que celle de Don est méthodiquement organisée …

Mon passage préféré :

– Gene m’a envoyé la femme la plus incompatible du monde. Une barmaid. En retard, végétarienne, désorganisée, irrationnelle, une hygiène de vie déplorable, fumeuse – fumeuse ! -, des problèmes psychologiques, ne sait pas faire la cuisine, incompétente en mathématiques, couleur de cheveux artificielle. Je suppose que c’était une blague.

Mon avis : Il y a longtemps que je n’avais pas autant ris à la lecture d’un roman. Totalement à l’opposé de mon genre de lecture habituel, Le théorème du homard m’a immédiatement attirée par son synopsis délirant. L’ironie est présente du début à la fin de l’histoire, à commencer par le fait que Don remplace son meilleur ami pour présenter une conférence sur le syndrome d’Asperger dont il est lui-même atteint, sans jamais avoir été diagnostiqué. Malentendus et quiproquos se mêlent à la franchise désarmante et tellement naturelle du personnage principal pour un résultat tout à fait désopilant. Cette histoire aurait pu être dérangeante si elle n’avait été si drôle. Don est conscient de sa différence et il exploite ses comportements atypiques pour faire rire les autres. S’il se ridiculise souvent, ce sont finalement les spectateurs de ses attitudes les plus gênés. Ce personnage qui nous exaspèrerait dans la vie réelle nous apparaît absolument sympathique ici. Quand Rosie entre dans sa vie paramétrée à la seconde près, tout son monde est chamboulé. Elle, si exubérante et différente de lui et du profil de l’épouse idéale, réussi l’exploit de l’entraîner dans son « opération père ». Petit à petit, l’ « opération épouse » n’est plus la priorité de Don et leur recherche commune du père biologique de Rosie va donner lieu à des situations des plus cocasses. J’ai détesté le personnage de Gene, le meilleur ami de Don, infidèle et fier de l’être. Mais c’est le seul point négatif que je trouve à ce roman vraiment différent de ce qu’on peut lire de nos jours et quasiment inclassable. L’écriture de Graeme Simsion est très fluide et agréable. On s’attache assez vite à Don et on espère sincèrement qu’il pourra trouver quelqu’un qui l’aimera tel qu’il est. S’il tente d’entrer dans la norme sociétale tellement fade, on le préfère finalement avec ses bizarreries. La morale ? Restons nous-même, les autres ne savent pas ce qu’ils manquent en nous ignorant et un jour, quelqu’un nous aimera pour ce que nous sommes.

Note : 17/20

Ce livre en un mot : Touchant

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques littéraires, La bibliothèque de Noémie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le théorème du homard

  1. Celui là me tente vraiment bien! -D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s