Benny & Joon

Salut les cinéphiles en carton!

Alors voilà, sur mon profil seriebox j’ai actuellement 298 films wishés et je ne sais pas par quel bout commencer!

Du coup, soirée DVD, j’ai laissé d’autres personnes choisir pour moi et nous voilà partis vers Benny & Joon!

affich_3850_1

Depuis la mort accidentelle de leurs parents, Benny s’occupe de sa sœur Joon, fragile et asociale, sujette à des accès de rage et de violence qui font fuir leur entourage. L’arrivée de Sam, jeune illettré presque muet qui a adopté les manières et le costume de Buster Keaton, va bouleverser la vie du frère et de la soeur. (Source : Allociné)

Johnny Depp – Sam
Aidan Quinn – Benjamin ‘Benny’ Pearl
Mary Stuart Masterson – Juniper ‘Joon’ Pearl

Réalisateur – Jeremiah S. Chechik

_______________________________________________________________

Alors déjà, le film commence avec la musique I’m gonna be de The Proclaimers que je viens juste de mettre dans mon Ipod, parce que bon, cette musique, elle donne la pêche!

Ensuite, c’est complétement décalé et Johnny Depp est trop choupinou et tellement gauche!

Joon est donc considérée avec des troubles mentaux mais quand on la voit, on a simplement l’impression qu’elle est différente, un peu comme Sam d’ailleurs. Sam est un excentrique illettré, qui amuse la galerie avec son don très particulier de mime comique.

Benny est le grand frère qui se sacrifie un peu pour sa sœur puisqu’il doit s’en occuper, la garder à domicile et s’interdit alors toute rencontre.

La maladie de Joon est tellement peu évidente que c’est un peu le piège dans lequel va tomber Sam. En effet, il va même finir par dire à Benny « Mais, elle est vraiment malade? »

Un jour, tout va voler en éclats dans leur petite vie car Sam et Joon sont amoureux et l’annoncent à Benny. Ce dernier met Sam à la porte et annonce à Joon qu’il va l’envoyer en foyer. Et cette maladie tellement peu visible va finir par apparaître, crise de panique, violence, cris, …

Je ne vous raconte pas la fin parce que comme ça, vous êtes obligés d’aller le voir par vous-même.

C’est vraiment un beau film qui met en avant la relation entre frère et sœur. Le handicap n’est pas vraiment traité de façon tragique, c’est plutôt une belle comédie optimiste qui donne le sourire. Un des premiers rôles de Johnny Depp après Cry Baby et Gilbert Grape mais qui annonce bien son talent et son attirance pour les rôles de personnages marginaux. Un bel hommage au burlesque également avec moult références!

Auf Wiedersehen.

D.

Publicités
Cet article, publié dans Le grand écran de Diane, Les chroniques cinéma, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s