Le dernier jour de ma vie

Couverture Le Dernier Jour de ma vie

Titre : Le dernier jour de ma vie

Auteurs : Lauren Oliver

Editeur : Le livre de poche

Prix : 7, 90 €

Nombre de pages : 450

Quatrième de couverture : Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait donc dû être un jour parfait dans une vie parfaite. Pourtant ce vendredi de février est le dernier pour Sam.

Mon passage préféré :

La dernière fois que je fais le rêve,  il se déroule ainsi : je tombe, dégringolant dans l’espace, mais, cette fois, l’obscurité s’anime autour de moi, palpite, et je me rends compte que je ne suis pas dans le noir mais que, tout ce temps, j’avais les yeux fermés. Me sentant bête, je les rouvre, et au même instant cent mille papillons prennent leur essor autour de moi : ils sont si nombreux, leurs couleurs si chatoyantes qu’ils m’évoquent un arc-en-ciel opaque, masquant un instant le soleil. Pourtant, lorsqu’ils s’écartent, je découvre le paysage en dessous, champs verts et dorés, baignés de soleil, sous les nuages rosés dérivant à mes pieds. L’atmosphère, limpide et bleue, embaume le bonbon et je ris, je ris, je ris en tournoyant dans les airs, parce que, contrairement à ce que je croyais, je ne tombais pas tout ce temps. Je volais. Et je me réveille avec une sensation merveilleuse, comme si j’avais été déposée sur un rivage calme et paisible et comme si mon rêve, et ce qu’il signifie, s’était brisé sur moi à la façon d’une vague et m’avait laissée avec une certitude, unique et inébranlable. Maintenant, je sais. Il n’a jamais été question de sauver ma vie. En tout cas pas comme je le pensais.

Mon avis : Quand j’ai compris quelle allait être la forme du roman, j’ai eu un peu peur de m’ennuyer. Samantha meurt dans un accident de voiture le jour de la Saint Valentin et se réveille dans son lit, le matin même. L’auteur a utilisé un schéma bien connu du cinéma : la journée qui se répète à l’infini. En l’occurrence, dans Le dernier jour de ma vie, nous revivons le 14 février pas moins de sept fois. C’était ma première expérience du genre et je dois dire que je suis plutôt satisfaite. A l’avenir, je n’hésiterai pas à choisir un roman de ce genre. Les deux ou trois premiers jours permettent à Lauren Oliver d’introduire tous ses personnages et de bien poser le cadre de l’histoire. Samantha, Aly, Lindsay et Elodie sont les filles les plus populaires du lycée et peuvent donc se permettre d’avoir un comportement qui m’a parfois donné envie de leur coller quelques baffes. Mais ce livre raconte les remords, les regrets, l’humilité et la remise en question de soi-même. Chacun des sept jours voit naître une nouvelle Samantha. Toujours plus déterminée à ne pas laisser son destin lui échapper et toujours plus mature. La plume de l’auteur est très agréable et fluide. Facile à suivre dans la construction de son récit, Lauren Oliver nous expose à plusieurs émotions et on se retrouve parfois dans les montagnes russes. La fin de l’histoire est assez prévisible, me semble-t-il. Elle n’en est cependant pas moins émouvante. Bien sûr, toute l’histoire est chargée d’émotions, mais c’est véritablement le dernier jour qui est le plus bouleversant et qui permet de connaître l’issue de cette aventure. En une semaine, Sam passe du comportement d’une adolescente plus que superficielle à celui d’une adulte mature et responsable. Ce roman est une jolie leçon de vie et je n’hésite pas à dire que malheureusement, beaucoup de jeunes filles d’aujourd’hui devraient s’en inspirer.

Note : 15/20

Ce livre en un mot : Touchant

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques littéraires, La bibliothèque de Noémie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s