Georgina Kincaid, tome 5 : Succubus Shadows

Georgina Kincaid, tome 5 - Succubus Shadows

Titre : Georgina Kincaid, tome 5 : Succubus Shadows

Auteur : Richelle Mead

Editeur : Bragelonne

Prix : 21 €

Nombre de pages : 355

Quatrième de couverture : Georgina a des supers pouvoirs, elle est immortelle, elle est capable de séduire n’importe quel homme (ou femme), elle peut changer de forme à volonté… Mais donner un coup de main pour la préparation du mariage de son ex c’est une tout autre histoire. Heureusement, il y a des distractions, comme ce succube récemment débarqué à Seattle. Mais le réel danger réside dans la force mystérieuse qui a commencé à envahir les pensées de Georgina…

Mon passage préféré :

J’étais saoule.

La faute à mon ami Doug, probablement. Il avait parié que je ne descendrais pas trois gimlet plus vite que lui et avait promis de me remplacer au boulot le week-end prochain si je gagnais ; sinon, je m’étais engagée à faire l’inventaire à sa place.

Apparemment, je n’allais pas travailler ce week-end.

Mon avis : Comme le résumé le présente, Georgina est victime d’intrusions intempestives dans son esprit. Nous passons donc beaucoup de temps dans la tête du succubus. C’est un réel plaisir de découvrir des pans entiers de la vie de notre héroïne. Coincée entre les mensonges et la vérité, Georgina montre une fois encore sa force, sa détermination et l’affection infinie qu’elle porte à ses amis dans la lutte qu’elle mène contre ses tortionnaires. Les événements perturbateurs surviennent très tôt dans le récit, comme toujours. De ce fait, nous sommes directement happés par l’histoire, sans longueurs et comportant moins de scènes érotiques que dans les tomes précédents. Je suis toujours aussi impressionnée par le réalisme des personnages tous plus attachants les uns que les autres. On a presque l’impression de faire partie du cercle d’amis de Georgina. Sa nouvelle relation platonique avec Roman est mignonne et on réapprend à connaître le nephilim. Moi qui croyais ne pas réussir à l’apprécier, je suis tombée sous le charme. Je pense que le cœur de Georgina risque de pas mal balancer entre Seth et Roman dans le dernier épisode. J’aurais bien aimé mettre quelques claques à Simone. Son apparition a apporté un peu de piment dans la vie quotidienne de Georgina. Comme s’il n’y en avait déjà pas assez. Mais cette distraction a été la bien venue quand le récit de ses souvenirs s’est assombri. Seth a beaucoup évolué. Il prend sa vie en main et est plus déterminé qu’avant. C’est comme s’il s’adaptait petit à petit à Georgina. Cody tombe amoureux d’une humaine gothique, fan absolue de vampires et l’ironie ne rend la chose que plus amusante. Beaucoup de questions sont encore sans réponses. Les déboires de Georgina avec quelques créatures des ténèbres semblent liés à sa relation avec Seth mais pour quelle raison ? Que cache Jerome au sujet de Niphon ? Et surtout, que cache ce dernier concernant le contrat de notre succube préférée ? Richelle Mead nous a concocté un ultime volume à cette saga extraordinaire. Et je pense que nous pouvons compter sur l’auteur géniale qu’elle est pour faire la lumière sur les zones d’ombre de manière inattendue.

Note : 18/20

Ce livre en un mot : Sombre

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques littéraires, La bibliothèque de Noémie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s